Comment gérer ses émotions ?

Les émotions sont l’expression des pensées, des désirs et des actions. En d’autres termes, elles démontrent l’interprétation de la vie de chacun. Les émotions sont réelles et peuvent être très intenses, si bien qu’elles affectent le bien-être physique. C’est pourquoi, il est important de pouvoir les gérer.

 

Changer la vision sur les émotions

La force motrice derrière les émotions va beaucoup plus loin que le sentiment lui-même. Elles sont animées par des flux internes. De ce fait, il faut arrêter de voir les sentiments comme des guides.  Ils sont plus comme des signaux qui indiquent un besoin qui se veut être satisfait. Il est alors essentiel de faire une introspection pour comprendre l’essence des émotions. Une fois qu’on aura compris l’origine des sentiments, il sera plus facile de les gérer en trouvant une solution pour éviter qu’ils ne prennent de l’emprise. Lire le livre de DEEPAK CHOPRA vous aiderez a maitrisez cela.

 

Viser la réglementation, pas la répression

On ne peut pas laisser libre cours aux émotions comme on ne peut pas les supprimer définitivement. Si tel était le cas, on se priverait de s’exprimer avec plus de spontanéité et de sincérité. Le tout est donc de savoir gérer la façon dont on répond aux sentiments.

Lorsqu’on apprend à exercer un contrôle sur les émotions, il faut s’assurer qu’on n’est pas juste en train de les balayer sous le tapis. Une expression émotionnelle saine implique de trouver un certain équilibre entre des émotions écrasantes et aucune émotion du tout.

 

Avoir une idée plus claire sur ce qu’on ressent

Prendre un moment pour vérifier avec soi-même sur ce qu’on ressent peut aider à reprendre le contrôle sur les émotions. Dans toute situation, il faut prendre un peu de recul et s’interroger sur ce qu’on éprouve réellement et ce qui a fait que cela est arrivé. Une fois cela fait, il faudrait aussi se pencher sur ce qu’on aimerait faire de ces sentiments. Dans cette démarche, il est préférable de miser sur la meilleure façon d’y faire face. Cette dernière doit pouvoir aboutir à plus de sérénité et plus de liberté également.

 

En envisageant des alternatives possibles, on recadre les pensées, ce qui peut aider à modifier la première réaction extrême.Il peut prendre un certain temps avant que cette réponse devienne une habitude. Avec la pratique, passer par ces étapes deviendra plus facile (et plus efficace).

 

Accepter les émotions

Si l’on essaye de mieux gérer les émotions, on peut essayer de minimiser ces sentiments pour soi-même. Alors qu’on est pris par de fortes émotions, on pourrait tout simplement se dire qu’il faut se calmer et ne pas en faire tout un plat. Mais cela invalide l’expérience. Ce qui survient peut très bien être d’une grande importance.

Accepter les émotions au fur et à mesure qu’elles viennent aide à se sentir plus à l’aise avec elles. Augmenter son confort autour d’émotions intenses permet de les sentir pleinement sans réagir de manière extrême et inutile.

Pour pratiquer l’acceptation des émotions, il faudrait essayer de les voir comme des messagers. Elles ne sont pas « bonnes » ou « mauvaises ». Elles sont neutres. Peut-être qu’elles apportent des sensations désagréables parfois, mais elles révèlent des informations importantes que l’on peut utiliser.

Lisez par la suite, quels sont les signes de la maladie d’Alzheimer